• Patricia BOULOS

SOS REPAS EN AVION LONG COURRIER


Les voyages en avion sont de plus en plus longs et contraignants… Arriver des heures à l’avance à l’aéroport, ça laisse le temps de faire la queue, se faire bousculer, rassembler ses papiers, se plier aux contrôles, s’ennuyer… et grignoter tout ce n’importe quoi proposé sur place. Notre conseil ? Restez calme et an-ti-ci-pez ! De la même façon qu’on prépare sa valise, on peut réfléchir à ses repas de voyage et prévoir de bien nourrir son corps pour arriver à destination en pleine forme et complètement opérationnel pour ses missions, en limitant les effets du décalage horaire. AU SOL, FAITES LE PLEIN DE COULEURS appétissantes et nutritives …pour rassasier le corps et l’esprit, pendant l’attente à l’aéroport puis à bord : salades colorées et craquantes, yaourts et fromages blancs avec des fruits en morceaux, légumes braisés ou grillés, soupes ou purées de légumes faciles à digérer, fruits à croquer ou en compote sans sucres ajoutés… Préférez les couleurs naturellement vives, pour faire le plein en différents antioxydants. AVANT ET PENDANT LE VOL, PASSEZ EN MODE « PILOTAGE AUTOMATIQUE » Montez à bord avec votre « kit de survie » composé d’aliments qui se transportent bien... ils viendront avec bonheur compléter vos plateaux repas. Les 4 alliés pour dompter le stress en maintenant votre vitesse de croisière :

  • Une source de protéines pour se caler et faire tomber les tensions : fromages, viande séchée type bresaola, jambon en cubes, surimi, yaourt épais ou fromage blanc, amandes… qui se conservent hors du frigo…

  • Un féculent pour tenir jusqu’au repas suivant… et faciliter un éventuel endormissement : mini-pains individuels, ficelle seigle-raisin, crackers au muesli, gressins, bretzels…

  • Un légume ou un fruit à croquer pour se rafraîchir : clémentine, tomates cerise, carottes, radis, raisins, myrtilles, melon ou ananas découpés… en emballages astucieux

  • Un plaisir sucré pour maintenir sa bonne humeur constante : smoothie, fruits séchés, chocolat, yaourt à boire, petite portion de biscuits secs, crêpe confiture…

Et pourquoi pas un « tout-en-un », du type sandwich ou wrap bien garni en légumes, salade généreuse en protéines ou plat du jour Gardez la main légère sur les fritures et les sauces et oubliez les aliments qui ruinent l’haleine ou favorisent les flatulences amplifiées par la pressurisation des cabines (houmous, chilis, choux de toutes types…), l’avion c’est aussi fait pour élargir son réseau ! EN VOL, EMBARQUEZ DES CRACS ET DES CROCS pour vous distraire Le saviez-vous ? Les aliments croustillants leurrent le stress ou l’ennui. C’est une belle opportunité pour des plaisirs nutritifs autour de végétaux ludiques : noix, amandes, chocolat (autant de sources de magnésium anti-stress), chips de pommes au four, mini-carottes et céréales complètes soufflées en forme de galettes, cuites au four en forme de crackers ou en barres. BYE-BYE LES COUPS DE BARRE, décalage horaire ou pas… S’hy-dra-ter pour contrecarrer la pressurisation et l’air sec des cabines est essentiel ! Cela contribue à optimiser les défenses naturelles, maintenir la vigilance, entretenir la circulation sanguine et réduire cette sensation de fatigue accrue. Préférez les eaux plates ou les thés et tisanes à boire tout au long du voyage. A l’inverse, reportez les aliments salés et l’alcool qui amplifient la déshydratation, c’est vraiment pas le moment ! C’est l’heure où c’est plus l’heure ? Dès le décollage, calez votre sommeil et vos prises de repas au plus près des horaires du pays de destination.

  • Préférez des encas digestes, peu caloriques et en petites portions. Vous adopterez ainsi plus rapidement sur le rythme des repas locaux à l’arrivée. Avoir faim à l’arrivée est autorisé ! Si, si !

  • Marchez quelques pas et faites des exercices d’étirements en vol. Pensez aux bas de contention qui facilitent la récupération.

  • Et, vous le savez déjà, le café et l’alcool sont des excitants qui peuvent perturber le sommeil en vol et jusqu’à 4-5 heures plus tard.

Vous voilà fin prêts pour un vol réussi et un atterrissage en pleine forme.

Bon voyage et… hasta la vista !

Pour plus d’info… OMS, Voyages aériens et santé www.who.int/wer/2005/wer8021.pdf

Adapté d’un article initialement rédigé pour la revue professionnelle France Snacking www.snacking.fr Photo Fotolia (c) rh2010

#repas #avion #nutrition #kapitchwellness #voyages

6 vues

© 2019 Kapitch Wellness by www.Ladyid.fr