• Patricia BOULOS

« ON MANGE QUOI CE MIDI, LES FILLES ? »


CONSEILS POUR DE MEILLEURS REPAS AU BOULOT… ET AU FÉMININ

Nous les femmes, nous avons des préférences et surtout des besoins alimentaires tout à fait singuliers, liés à notre rythme biologique ou aux multiples vies que nous concentrons en une seule.

Et le midi au boulot, c’est souvent un casse-tête ! Vente à emporter, snack debout, bistro du coin, bento ramené de la maison ou surgelés à réchauffer dans la kitchenette ?

Nous apprécions particulièrement les nouvelles recettes, les ingrédients nobles, les saveurs originales comme les plats authentiques… surtout lorsqu’en bonus, une nutrition-santé toute féminine est au rendez-vous !

Si vous vous reconnaissez dans ces lignes, ces conseils alimentaires sont pour vous...

1. MULTITÂCHES ET 100.000 VOLTS

Toujours actives, gérant les urgences et les petits bobos… il vous faut de l’énergie !

Cap sur les féculents, contenant les glucides complexes qui libèrent leur énergie progressivement et en douceur, grâce à leur index glycémique (IG) bas ou moyen. Pains aux farines complètes, pâtes et riz complets et cuits al dente, légumes secs…

Pour la vivacité d’esprit, on reste sur les aliments à IG faible, quelques « bonnes graisses » (noix, poisson des mers froides, huile de colza) et le plaisir d’une petite pointe de sucré.

Pensez à stimuler et flatter tous vos sens avec du savoureux, du croquant, du bien parfumé, du beau… C’est aussi un moment de détente, après tout !

Et pour mieux contenir votre stress, optez pour les produits riches en magnésium (eaux minérales, crustacés, fromages, fruits oléagineux ou… chocolat noir, bien sûr !) et en vitamine B6 (abats et produits carnés).

La Kapitch’ astuce

Un shaker de germe de blé, à garder au bureau et à partager avec les copines !

Sans goût à l’origine, vous pouvez y ajouter votre mélange personnel d’herbes aromatiques ou d’épices. Puis shake shake shake sur les salades, les soupes ou les légumes pour les enrichir en magnésium, vitamine B6, fibres, acides gras essentiels et beaucoup d’autres micronutriments. Le plein de vitalité, Mesdames !

2. CYCLIQUES ET GOURMANDES

Mois après mois, les femmes doivent négocier les cycles et les humeurs de leur corps.

Pour relever ce défi, il importe de consommer des aliments riches en fer héminique, cette forme de fer qui se trouve surtout dans les produits animaux et que l’on assimile plus efficacement. Foies de volaille, gésiers, boudin noir, pâtés… en sont riches. A vous d’imaginer ou de choisir des recettes incluant des abats, des viandes, du poisson ou des fruits de mer.

Comme la vitamine C améliore l’assimilation du fer par l’organisme, pensez à ajouter persil, citron, agrumes ou fruits rouges au même plat sinon au même repas. C’est encore plus utile lorsque vous consommez des végétaux sources de fer, comme les lentilles.

Le confort digestif peut être tout aussi cyclique. Pour aider à le réguler, faites appel aux ferments lactiques (yaourts, kéfir…), aux fibres (céréales complètes, aux fruits séchés type figue, pruneaux) et aux fruits et légumes cuits.

Ces cycles déclenchent quelquefois des pulsions alimentaires et il est bien difficile de ne pas craquer. Assurez-vous d’être réellement rassasiées (au niveau physique et sensoriel) en fin de repas pour éloigner la faim comme les envies de manger sans faim, entre deux repas. Misez sur les recettes les plus volumineuses possibles pour un apport calorique raisonnable : généreuses en légumes, en viandes maigres, poissons ou fruits de mer.

La Kapitch’ astuce

Votre humeur joue les montagnes russes ? Réponse oméga 3 : poissons gras, noix et huile de noix, huile de colza, graines de lin (à croquer) dans le pain, sur les légumes ou les salades ou graines de Chia dans les smoothies.

3. BELLES, BELLES, BELLES

Chaque femme a ses critères de beauté et pour certains aspects, l’alimentation peut aider.

Une jolie peau doit être nourrie d’acides gras essentiels et de vitamine E grâce à un choix judicieux d’huiles végétales : tournesol, colza ou un mélange des deux… La vitamine C (cassis, citron, agrumes, kiwi, tomate, poivron, persil…) contribuera à la synthèse du collagène, donc à l’élasticité de la peau.

D’autres antioxydants « anti-radicaux libres » se trouvent dans le thé, l’ail, l’oignon, les fruits de mer, les fruits et légumes (ex. carotène des carottes).

Pour d’autres femmes, ou à d’autres moments, c’est la silhouette qui prime. Au-delà de surveiller la « richesse » des plats, observez aussi votre comportement alimentaire. Par exemple, faites tout ce que vous pouvez pour ralentir le repas (mastiquez lentement, posez vos couverts entre 2 bouchées…). Prenez une pause d’au moins 20 minutes !

La Kapitch’ astuce

Les superaliments ou superfoods, mode ou science ? Peu importe, car nous les filles, nous les aimons parce qu’ils sont délicieux et concentrés en micronutriments, notamment en antioxydants. Myrtilles, cranberries, mûres, framboises, baies de goji, acérola, grenade, spiruline, chou kale, épinard cru, cacao, thé vert, cannelle… frais ou séchés, chauds ou froids, selon les saisons… en boisson, sur vos salades ou dans une petite boîte à glisser dans votre tiroir pour les pauses.

Testez ma vinaigrette Wellness à emporter au travail

Huile de noix tiède, citron, graines de sésame doré, tournesol et courge, grenade et cranberries. Mixez finement du persil avec une touche d’ail, de gingembre et de menthe. Rassemblez le tout dans un contenant hermétique pour l’emporter au travail. Agitez avant de vous servir.

Bon appétit, Mesdames !

Patricia Boulos Nutritionniste du travail KAPITCH WELLNESS

Plateforme de formations en entreprise : www.kapitch-formation.com

---------------------- Adapté d’un article rédigé pour la revue professionnelle France Snacking. www.snacking.fr


© 2020 Kapitch Wellness by www.Ladyid.fr